24 réflexions au sujet de « 3 pattes dans le tilleul »

    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Il s’est fait rapidement une patte arrière et des pattes avant très puissantes. Ses griffes à l’avant étaient redoutables. Par contre, sa patte arrièe avait des griffes comme les chiens, toujours sorties. Ça s’entendait quand il marchait sur un carrelage ou un parquet.

      Répondre
  1. Danielle et =^.^=

    Chat( -haut)-perché ! Cha-peau RouXy !
    Comme cela doit être difficile de replonger ainsi dans ces bons souvenirs pour les partager avec nous …
    Câlins pour Frimousse et douces pensées vers RouXy , paisible soirée à vous =^.^=

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Il est partout, RouXy. et tigri aussi.
      Chose curieuse Frimousse a dormi entre mes jambes la première partie de la nuit. J’ai cru que c’était Tigri. Il est de plus en plus Tigri…
      Mais nous regrettons tant « Griffeur-mordeur ».

      Répondre
  2. lemenuisiart

    je suis toujours impressionné des voir mes rouquins en haut et toujours content de les revoir au sol, mais à trois pattes j’aurai peur. Mais bon un rouquin sait bien ce qu’il fait, enfin on espère !

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Le problème c’était son moignon. autrement il était très agile, RouXy.
      Le moignon ne frappait pas le sol quand il sautait maître la situation, que rien ne venait le perturber. Mais s’il se dépêchait c’était la catastrophe, douleurs et saignements pendant des jours, des semaines, un ou deux mois, des fois.

      Répondre
  3. chadappart

    Un poste d’observation imprenable vu la hauteur, On ne s’imagine pas que RouXy avait un handicap. Belle leçon que nous donne ce gentil rouquinou. Après avoir monté sur le tilleul, Il fallait redescendre.

    Répondre
  4. Zoé

    ce sont des guerriers et leur capacité d’adaptation malgré le handicap et même sans doute la douleur est extraordinaire . Que de leçons de courage et d’opiniâtreté ils nous donnent!
    Douces pensées pour le petit éclair roux!

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Un petit chat très courageux, RouXy. Il a tellement souffert quand il avait la gangrène à son moignon, pendant presque trois mois, qu’il était insensible à douleur. Exemple frappant : le collier PetSafe, on a essayé. Il passait la limite et recevait des décharges sans broncher ! Alors que les chiens costauds de son Maîtres reculent !

      Répondre
  5. maîtresse Poupette

    Effectivement, RouXy pouvait grimper dans les arbres. Cela devait quand même lui demander un certain effort ! Ma grand-mère avait récupéré un chat à trois pattes, la quatrième lui ayant été amputée à la suite d’un accident de voiture. Sa patte arrière était également très puissante. Mais il fatiguait vite et faisait souvent des pauses quand il se déplaçait.
    Bonne soirée

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      RouXy aussi se fatiguait vite. C’est probablement ce qui lui a… sauvé la vie.
      J’explique : j’étais capable de le rattraper quand il partait en courant car il courait comme un chat pendant une cinquantaine de mètres pas plus. Alors on a pu le garder relativement près de la maison, il ne faisait pas des kilomètres dans la journée.
      Bonne journée !

      Répondre
      1. Nounou de Phiphi

        La photo est dans la bibliothéque . Moumou avait 4 pattes mais il avait une seule bajoue . l’autre avait été arrachée …

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *