Le chat roux

Frimousse vous a parlé – c’était le 15 mars 2016 – d’un chat roux que nous voyons sur le bord de la route, à quelques kilomètres de chez nous.

Il y a un an environ, ne l’ayant pas vu depuis plusieurs jours, et apprenant par le Maître de RouXy qu’un chat roux avait été dévoré par des chiens, je me suis arrêté à la maison du chat roux. Une charmante jeune dame m’a ouvert, ses deux jeunes enfants près d’elle. « Ce n’est pas notre chat ! Il était là quand nous avons acheté la maison. » J’ai demandé s’il rentrait, s’ils le caressaient. « Oui. Il est de plus en plus familier. » Elle m’a dit que s’il ne ré-apparaissait pas elle me le ferait savoir.

Heureusement nous le voyons assez souvent.

Il y a deux jours la Maîtresse de Frimousse remontait du travail et elle est passée devant la maison du chat roux au moment où son Maître arrivait en auto. Le chat roux a bondi du mur où il attendait pour accueillir dignement son Maître. Et la Maîtresse disait que ce n’est pas leur chat ! En tout cas, ils sont ses Maîtres maintenant.

Lisez ce qu’écrivait Frimousse.

http://frimousseblog.fr/2016/03/chat-roux/

 

 

12 réflexions au sujet de « Le chat roux »

  1. Phiphi

    Ce que chat décide …. ce que chat veut …….
    Une bonne nouvelle en tout cas que ce chat ait apprivoisé ses maitres !
    Et aussi qu’il ait un bon copain chat ….
    Douces pensées pour RouXy et ses copains qui sont avec lui

    Répondre
  2. mouneluna77

    ce n’est pas nous qui adoptons nos animaux, ce sont eux qui nous choisissent. Lorsque j’ai rencontré Robert en 1991, j’avais une petite chienne teckel naine qui s’appelait Chloé, elle avait 5 ans. Tout de suite elle a adoptée Robert comme son maitre. Et durant 12 ans ce fut pareil, lorsque nous partions marcher en montagne, il l’a mettait dans son sac a dos afin qu’elle nous accompagne. ce fut une belle histoire d’amour entre eux, il l’a accompagné jusqu’au bout.
    en ce moment mon Athos a vraiment des problèmes, il a encore maigri, il fait ses besoins partout, mais je ne me résous pas a l’emmener au Véto afin qu’il le pique . il n’a pas l’air de souffrir. je le garderais jusqu’au bout.

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Pauvre Athos… S’il ne souffre pas, c’est à toi qu’appartient la décision, puisque c’est toi qui a les inconvénients. Frimousse, lui, allait commencé à souffrir, avec son ventre gonflé. Tigri était à la limite du coma.
      Courage !
      Nouveau logis ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.