21 réflexions au sujet de « C’était… »

    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      C’est la rapidité de leur disparition qui crée le vide.
      Pour Tigri nous avons eu le temps de nous habituer, en le soignant pendant près de deux années. Et à la fin nous savions qu’il devait mourir, et sans souffrir.
      RouXy avait certes décliné mais le 20 janvier, dix jours avant sa mort, il se promenait encore dans la neige et le froid !

      Quant à Frimousse il était encore en grande forme au moment de la mort de RouXy.

      Répondre
  1. TICARAMEL2

    bonjour, perdre un compagnon,c’est dur, mais en peu de temps deux là sait le vide complet et j’imagine votre peine,mais peut-étre qu’un jour, un nouveau chat viendra dans votre jardin? Amitié

    Répondre
  2. Phiphi

    Touchante, attendrissante , cette photo et qui dit si bien leur complicité
    « S’aimer c’est regarder ensemble dans la même direction « 

    Répondre
  3. chadappart

    C’est intéressant ce que Frimousse et RouXy regardent, j’ai lu que c’était Plume, les animaux sont fidèles en amitiés.

    Répondre
  4. marie-christine

    il y a peut être des choses plus grave mais lorsque l’on perd de si bons et beaux compagnons c’est comme si c’était la fin du monde..moi même je pense à timinou chaque jour et je lui parle comme s’il était encore là,tellement je l’ais aimé et je l’aimerais toujours où qu’il soit…gros bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *