Trois pattes ?

Ces photos, prises avec notre premier appareil numérique,  datent de décembre 2002. N’est-il pas agile, notre RouXy, malgré son moignon, pour grimper dans le tilleul ou sur le toit du garage des Maîtres de Plume ?

Nouveaux visiteurs de ce blog, les anciens savent, vous devrez vous habituer à entendre notre RouXy bien qu’il ne fut pas notre chat. Mais il a passé tant d’heures chez nous, tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, pendant 15 ans et 7 mois !

 

 

 

Pauvre RouXy

En juin 2003, la patte arrière gauche de RouXy a dû être amputée. Vers 10 heures un matin, dans une grange en bas du chemin, sur le bord de la route, un piège à mâchoires a retenu RouXy prisonnier pendant vingt-quatre heures, arrêtant la circulation sanguine. Dernière photo de RouXy avec quatre pattes sur notre balcon quelques minutes avant l’accident. Puis première photo de lui avec son moignon.

On a dû soigner le moignon gangréné pendant au moins deux mois, soins très douloureux. RouXy n’a jamais griffé ni mordu.

(Le propriétaire de la grange qui avait posé illégalement un piège interdit est toujours vivant, avec ses quatre membres intacts. Il n’y a pas de justice.)

Deux fois par jour

Tous les matins, depuis que nous habitons ici, RouXy descendait le chemin depuis chez lui vers chez nous. Frimousse l’attendait près du tonneau – il ne pouvait pas aller à sa rencontre à cause de son collier PetSafe. Frimousse léchait RouXy sur la tête, souvent RouXy buvait dans l’arrosoir, et les deux montaient dans la maison pour avoir à manger. Frimousse le léchait encore pendant qu’on remplissait les plats. Il arrivait que RouXy fasse le tour des maisons et remonte le chemin depuis la route. Certains diront « le coquin », moi « l’imprudent ». Ces derniers temps, surtout depuis la mort du plus âgé des Maîtres de RouXy, c’est moi qui allais chercher RouXy chez lui, et ces dernières semaines, je le portais à l’intérieur de chez nous, modifiant un peu le rituel.

À la fin de la journée, entre 4 heures et 9 heures suivant la saison et la météo, on appelait : « Frimousse ! RouXy ! Tigri ! (*) » et ils arrivaient pour le repas du soir

(*) Nous avons eu Tigri entre octobre 2002 et septembre 2012

 

RouXy

RouXy est parti vers minuit le 1er février 2017. Il avait 15 ½ ans. RouXy était un magnifique chat roux, d’une extrême gentillesse et d’une immense sensibilité.

J’ai décidé, pour faire plaisir à Frimousse, de vous raconter, en images, la vie de RouXy jusqu’à ce 1er février 2017. Elles ne sont pas nombreuses, les photos, en 2001, et prises avec un appareil photo avec une pellicule. Je les ai scannées. Ces photos sont les  premières que nous ayons de RouXy. Jump, le colley, était chez nous la plupart du temps pendant les vacances scolaires.